si vous êtes inscrit ou
 
Connexion
Menu principal
Rubriques
Top articles
Downloads Récents
 
 
Flux RSS
Les Dossiers Astro
« 1 (2)
Dossiers : Ma monture CG5 GOTO
Posté par franck le 14/11/2005 13:29:51 (8748 lectures)
Dossiers

J'ai sorti ce week-end, ma monture CG5 GOTO, et pour expliquer comment çà c'est passé, je vais vous décrire çà en quelques mots!

Tout d'abord, çà donne confiance quant à la solidité du matériel. La finition est bonne.

Note: 0.00 (0 votes) - Noter cet article - Lire la suite... | 1644 octets en plus | Commentaires ?
Dossiers : Spectrométrie
Posté par franck le 12/12/2004 9:00:00 (1532 lectures)
Dossiers

Pour chaque atome ou pour chape composé chimique, il y a un spectre bien précis. Ci-dessous, gauche, vous pouvez voire le spectre de la lumière dans le domaine du visible
(ce spectre ce nome aussi continuum, émission de longueur d'ondes entre 400nm et 800 nm "nm = nano mètre"),
et à droite, l'exemple du spectre de l'hydrogène et du sodium. Le spectre se caractérise par des raies d'émission ou des bandes sombres appelées absorption.
Vous pourrez voir par cette petite animation vidéo, comment, par excitation, ce forme l'onde photonique. Dans un premier temps, on observe l'orbite de l'électron, et le 2em temps,
le passage de niveau d'énergie de l'électron produisant l'onde. (en rouge noyau, en bleu, l'électron, et en jaune le photon). Il est évident que l'électron tourne toujours au tour du noyau, pendent le passage de niveau d'énergie!











Au le début des annèes 1800, les scientifiques on dresser le bilan limité des substances simples appelées éléments chimiques. Ces éléments chimiques sont composés d'une seule particule indivisible
ou atome indivisible. Les autres substances sont la résultante de combinaisons d'éléments simples. Exemple, l'eau est composé de 2 molécules, deux d'hydrogène et une d'oxygène (H²O).

Empreintes



En 1859, Kirchloff et Bunsen découvrirent que le spectre d'un élément simple à l'état gazeux et à une température suffisamment élevée, consistait en un ensemeble de raies lumineuses, lequelles étaient caractéristiques
de chaque élément. Cà rouvait donc que les gaz n'irradiaient de la luminière, que sur une longueur d'onde bien précise. Contrairement aux gaz, les corps solides comme les filaments d'ampoules
électriques, donnent un spectre continu: le continuum, qui, dans la région du visible, apparaît une traînée allant du violet au rouge. Kirchloff démontra si une masse gazeuse est observée
contre une source de lumière continue, apparaissaient dans le spectre, les raies habtuelles caractèristiques du gaz mais en sombre sur le continuum. Ces raies manquantes s'appellent raies d'absorption.
Les éléments chimiques sont identifiable par leurs empreintes spectrales respectifs. Les éléments composés ont eux aussi leurs propres empreintes spectrale, raies d'émissions ou absorptions plus ou moins larges
, on les appelle bandes.


Note: 7.00 (1 vote) - Noter cet article - Lire la suite... | 4848 octets en plus | Commentaires ?
« 1 (2)